Laboratoire Vison Action Cognition

Le programme scientifique du Laboratoire Vision Action Cognition (VAC, EA 7326) se situe dans le domaine de la Psychologie et des Neurosciences Cognitives. Il porte sur l’étude du fonctionnement cognitif humain avec une approche intégrée en considérant les influences réciproques entre les représentations perceptives, cognitives et motrices.

  →  2 principaux axes de recherche.  

Dans l’Axe 1- “Boucle Perception-Action : le modèle du contrôle oculomoteur”, les recherches portent sur :

(1) les mécanismes impliqués dans la programmation et la plasticité des saccades assurant la précision de la visée saccadique, selon le type de saccades, les objets visuels, le contexte visuel et la maturation cérébrale

(2) les conséquences de la commande oculomotrice et/ou de sa recalibration sur la perception de l’espace, la perception des objets, la perception trans-saccadique et l’orientation visuo-spatiale. 

Dans l’Axe 2- ” Interactions Vision, Cognition et Actions : vers une approche intégrative”, les recherches portent sur :

(1) l’influence des traitements perceptifs et cognitifs ainsi que du traitement des émotions sur l’action (posture, saccades, mouvements d’interception/saisie manuelle)

(2) l’influence de l’action sur les performances cognitives et sur les apprentissages.

Le laboratoire est impliqué dans la formation à et par la recherche. Rattaché à l’ED 261 “3CH”, il accueille des doctorants. Chaque année, il accueille une quarantaine d’étudiants, de différents Masters de Psychologie notamment des Parcours PCFA et Neuropsychologie, et de la licence de Psychologie.

En parallèle de leurs activités de recherche, les membres de l’unité ont une très forte implication dans la vie institutionnelle, au niveau national (Comité National CNRS), au sein de l’Université de Paris (Commission Recherche et Commission Formation de la faculté Sociétés et Humanités), au sein de l’Ecole Doctorale 261 3CH et plus localement, au sein de l’UFR de Psychologie (Conseil de Gestion, Conseil Académique, Conseil Scientifique, Conseil Pédagogique de Licence).

Enfin, les enseignants-chercheurs de l’unité assurent leurs enseignements et des responsabilités pédagogiques aux différents niveaux du cursus de formation de la psychologie (Licence, Master et Doctorat).

L’unité VAC est membre de :

Laboratoire de Psychologie et d’Ergonomie Appliquées

Le laboratoire de Psychologie et d’Ergonomie Appliquées (LAPEA) est une UMR (Unité Mixte de Recherche), qui a pour objectif de produire des connaissances sur les processus et les facteurs expliquant les comportements humains individuels ou collectifs, en s’appuyant sur les modèles théoriques et les méthodes développés principalement en psychologie différentielle, sociale et cognitive, ainsi qu’en ergonomie. Ce laboratoire est issu de la fusion du LATI (Laboratoire Adaptation Travail Individu, Université Paris Descartes) et du LPC (Laboratoire de Psychologie des Comportements et des mobilités, IFSTTAR). 

Trois axes structurent les recherches menées : 

  1. Potentiel, Apprentissage et Différenciation

Cet axe regroupe les travaux ayant pour but d’analyser le développement et la différenciation des capacités humaines tout au long de la vie (perspective « lifespan »). Notre objectif est d’aborder la question des capacités humaines sous l’angle de leur développement et de leur différenciation, en considérant l’étude d’objets associés comme les potentiels, les aptitudes, les compétences, les capacités, les ressources, les performances et les comportements.

  • Créativité et Innovation

Cet axe regroupe les recherches sur le(s) processus créatif(s) et, le cas échéant, son (leur) prolongement dans l’innovation. La créativité est la capacité à réaliser une production qui soit à la fois nouvelle (à des degrés variés) et adaptée au contexte dans lequel elle se manifeste. Notre objectif est d’étudier les 7 composants impliqués dans la création et l’innovation à savoir les 7C : Créateurs, Création, Contexte, Créations, Collaboration, Curricula et Consommation.

  • Risques et Sécurité 

Notre objectif principal ici est la compréhension globale des risques, subis ou choisis, dans une démarche de modélisation, de l’individu à l’organisation. Au niveau de l’individu, il s’agit d’étudier l’impact sur le risque des facteurs de personnalité, ou des processus d’influence sociale. Au niveau organisationnel, on s’intéresse à l’articulation entre la sécurité réglée et la sécurité gérée, en particulier dans le cadre novateur de l’ingénierie de la résilience.

Ces axes de recherche sont déployés dans trois domaines d’application : 

(a) la mobilité et les transports, 

(b) le travail et les organisations,

(c) l’éducationla formation et l’école.

Depuis 2020, le LaPEA est un des membres fondateurs du Carnot Cognition, permettant de développer les partenariats recherche/entreprise dans le champ thématique de la cognition.

Laboratoire Mémoire Cerveau Cognition

Le Laboratoire Mémoire, Cerveau & Cognition (LMC2, EA 7536) est né le 1er janvier 2019 émanant de l’Equipe Inserm (CPN UMR 894). Il est situé à l’Institut de Psychologie de l’Université Paris Descartes et réunit des spécialistes de la psychologie expérimentale et de la neuropsychologie cognitives, qui développent des recherches originales sur la mémoire et ses interactions avec d’autres domaines de la cognition tels que l’apprentissage, les fonctions exécutives et l’attention, l’espace et le Self et l’émotion, la cognition sociale et la cognition incarnée et située.

Le programme de recherche du LMC2 porte sur l’étude du fonctionnement normal des processus mnésiques et des fonctions associées chez des populations saines à différents âges de la vie (perspective lifespan) et vise l’étude des dysfonctionnements dans les maladies neurologiques et psychiatriques en ciblant plus particulièrement l’émergence des mécanismes de dysfonctionnement à l’adolescence et dans le vieillissement. En combinant des techniques variées et complémentaires (expérimentations de laboratoire, neuropsychologie, neuroimagerie, électrophysiologie, stimulation cérébrale, réalité virtuelle…), ce programme propose des recherches fondamentales et des recherches plus appliquées avec la création de nouveaux outils d’évaluation et de nouvelles méthodes d’entraînement et de remédiation cognitives de la mémoire.

Le programme de recherche comprend 4 axes principaux de recherche 

  • Mémoire et Apprentissage 
  • Mémoire, Self et temporalité
  •  Stimulation cognitive  
  • Cyber-thérapie 

Et 4 axes transversaux 

  • Développement 
  • Vieillissement
  • Pathologie 
  • Histoire de la psychologie 

L’originalité est d’utiliser la réalité virtuelle comme outil contrôlé permettant de tester le fonctionnement de la mémoire dans des conditions d’immersion et d’interactions dans des environnements virtuels simulant la vie réelle.