En première année de master, 322 heures d’enseignements sont réparties sur les deux semestres. Les cours ont lieu du mercredi au vendredi, et les lundis et mardis sont dédiés au stage et au TER.

En deuxième année de master, les 215 heures d’enseignement n’ont lieu qu’au premier semestre, le deuxième étant consacré entièrement au stage de fin de master (280 à 500 heures).

Tu peux trouver davantage d’informations sur notre présentation du master PCFA.

Le master PCFA permet de développer des savoirs théoriques en psychologie cognitive, en neurosciences, et en interface homme-machine

Les étudiants sont formés aux différentes méthodes d’analyse (quantitatives et qualitatives – avec une place importante donnée aux statistiques) liées à ces disciplines, ainsi qu’aux mesures exploitant les technologies émergentes. La formation permet de maîtriser les outils et méthodes utilisés à la fois en recherche fondamentale et en recherche appliquée. Les étudiants sont sensibilisés aux différentes étapes de la recherche expérimentale, à l’expertise des besoins et comportements des utilisateurs par une approche ergonomique. Ils sont rigoureusement formés au travail bibliographique, qui occupe une place centrale dans les métiers de la recherche et de l’ergonomie. Par ailleurs, la formation permet aux étudiants de se questionner quant à l’éthique et à la déontologie des méthodes utilisées. Le master nous permet aussi de développer des compétences communicationnelles orales et écrites nous permettant de diffuser les travaux produits, en français et en anglais.

Les enseignements nous apprennent aussi à concevoir et à gérer des projets de groupe au sein d’équipes pluridisciplinaires.

Ces compétences répondent à celles attendues chez les acteurs de la recherche :

Ce master permet de travailler dans la recherche privée, c’est-à-dire dans des centres de Recherche et Développement, dans des cabinets d’études et de consulting, ou encore dans des start-up. Les entreprises se situent dans 3 principaux secteurs : 

Développement industriel : multimédia, développement d’environnements interactifs, d’interfaces homme-machine, e-learning, transports automobile et aérien, secteur alimentaire, cosmétiques, optique, robotique … 

Aide à la Personne : nouvelles technologies et assistance, conception d’aides cognitives, remédiation, aide à la mobilité et à l’accessibilité des transports, des structures collectives…

Marketing comportemental et UX Design : études d’impact,  stratégies d’exploration oculomotrices, jugements affectifs, comportements du consommateur, tests utilisateurs… 

Le master PCFA permet également de s’insérer en recherche fondamentale en poursuivant en doctorat*. Cela permet de travailler dans la recherche publique, parfois au sein de laboratoires universitaires. 

Concrètement, à la sortie du Master, nous pouvons postuler à des postes d’ingénieur d’études, de chargé d’études, de chargé de mission, de chef de projet, ou encore consultant. Pour te donner une idée plus concrète, voici des exemples de postes d’anciens étudiants diplômés du master : 

  • Chargé(e) de recherche en neurosciences à Suricog (spécialiste en oculométrie et aide au diagnostic médical) 
  • UX researcher à Cen Stimco (nouvelles technologies / assistance) 
  • Chef de projet ou chargé de mission à Médialis (nouvelles technologies / assistance) 
  • Chef de projet ou chargé de formation à LearnEnjoy (applications éducatives pour enfants avec Troubles du Spectres de l’Autisme) 
  • Customer Success Manager/ R&D/ chef de projet à Goshaba (sur la cognition et jeux vidéos sur smartphone ainsi que les nudges et le marketing) 
  • UX researcher ou consultant en sciences cognitives chez Attoma (spécialiste dans l’étude du comportement utilisateur et le design de service) 

Si ces métiers t’intéressent et que tu souhaites obtenir davantage d’informations, tu peux trouver sur notre chaine Youtube la retransmission du Webinaire organisé par l’association où des métiers en psychologie et sciences cognitives sont présentés.

Petit conseil : 

→ Tu peux faire tes propres recherches à l’aide de mots clés et fouiller sur les réseaux sociaux comme Linkedin.

* Le doctorat :

Ce master peut donc déboucher sur une poursuite en doctorat, permettant d’accéder à des postes d’enseignant-chercheur, chercheur, ingénieur de recherche, ou encore entrepreneur.

Depuis la création du master en 2014, 48 % des étudiants ont pu trouver un financement pour leur thèse (dont 50% sur la base d’un contrat doctoral et 50% sur la base d’un financement  CIFRE, ANR, DGA…). Pour cela, dès le début du master, il est conseillé de choisir des sujets de mémoire et de stage en lien avec la thématique de thèse souhaitée. N’hésites pas à en parler avec notre responsable qui saura t’orienter et te donnera de précieux conseils!

Oui, le titre de psychologue peut être délivré à l’issue de ce master pour les étudiants ayant validé leur licence de psychologie. Attention, pour obtenir ce titre, il faut réaliser un stage de 500h auprès d’un psychologue ayant plus de 3 ans d’expérience. 

Une formation complémentaire peut être envisageable, car les étudiants ne sont pas formés à l’attitude clinique durant la formation. L’obtention du titre de psychologue peut également être un atout dans la recherche pour faire passer certains tests ou pour devenir auto-entrepreneur. 

Chaque année, sur une promotion de 15 étudiants, 4 à 5 demandent le titre de psychologue.

Pour intégrer le master, il est conseillé de faire preuve :

  • d’organisation : il faut savoir s’organiser entre les cours, le stage, le TER et le travail personnel. Ces exigences nécessitent de savoir se projeter à court et à long-terme et de planifier correctement ses différentes activités.
  • d’autonomie : le master demande beaucoup de travail personnel et d’investissement.
  • de prise de parole : l’effectif réduit permet aux enseignants de donner des cours interactifs, et les travaux collectifs sont nombreux
  • de compétences statistiques : les conclusions psychologiques découlent de l’application rigoureuse de la méthode scientifique, qui comprend l’analyse statistique.
  • des compétences de base en anglais : pour comprendre la littérature scientifique et communiquer à propos de nos travaux.

 

Pour intégrer un master, il est généralement apprécié d’avoir d’autres pré-requis tels que la responsabilité, l’esprit critique, la créativité et le sens de l’analyse et de l’observation.

Vous n’avez pas besoin d’une licence de psychologie pour postuler. Même si la plupart des étudiants du master sortent d’une licence de psychologie, il n’est pas rare que des étudiants venant d’horizons différents (sociologie, sciences de l’éducation, informatique…) soient acceptés dans la formation. Notre attrait pour la psychologie cognitive nous a réunis. Les titulaires d’un diplôme étranger équivalent à la licence de psychologie sont également acceptés au sein de la formation. Les candidatures se font sur E-candidat fin avril-début mai (nous t’invitons à regarder directement sur E-candidat les dates précises des candidatures). Tu devras y déposer ton dossier à partir duquel la sélection sera faite. Le master accueille 15 étudiants en M1.

Enfin, voici une liste des documents nécessaires à l’élaboration de ta  candidature : 

  • Carte d’identité ou passeport en cours de validité 
  • CV 
  • Lettre de motivation 
  • Projet de recherche
  • Résumé de votre TER de L3 (s’il y en a eu un) 
  • Projet professionnel
  • Résumé et attestation de stage de L3 (s’il y en a eu un)
  • Diplôme du Bac 
  • Relevé de notes du Bac 
  • Diplôme de Licence si déjà obtenue 
  • Relevés de notes de L1, L2 et L3 (ou de S5 si L3 en cours) 
  • Questionnaire Limesurvey (une série de questions qui te seront posées  dans un questionnaire qui sera après à déposer en PDF sur E-candidat) 

Notes : les relevés de notes post bac concernent toutes les autres études faites après le bac. Donc si tu as déjà réalisé un master dans un autre domaine tu devras notamment fournir ces relevés de notes . 

 Petits conseils : 

→ Pour créer ton dossier, poses-toi les questions suivantes : pourquoi ce master et pas un autre ? Qu’est-ce qu’il apporte pour ma vie professionnelle future ? Pour répondre à ces questions, tu peux demander conseil aux enseignants, sur internet, ou encore nous contacter. 🙂 

→ Dans ton dossier, n’hésites pas à mettre en avant les compétences acquises durant tes expériences professionnelles et personnelles qui te permettront de réussir ce master, pour te démarquer des autres candidatures

→ Créer un dossier avec tous les documents administratifs nécessaires qui seront demandés dans chaque master. 

→ Pour le projet de recherche, regarder sur les sites des laboratoires de l’université ou la liste des TER disponibles dans la brochure du Master.

→ Pour le projet professionnel, ne répète pas ce qu’il y a dans ta  lettre de motivation. Parles plutôt de ce que tu veux faire et pourquoi. Quel a été l’apport de tes stages, de tes  activités bénévoles dans le choix de ce futur domaine ? Quelles sont les qualités qui te  permettront de réussir dans ce domaine ? 

→ Contacter des anciens étudiants pour écrire ta lettre de motivation. Cela te permettra de la personnaliser et de mettre en évidence pourquoi tu veux faire ce  master plutôt qu’un autre. 

Pour te guider et t’aider pendant tes candidatures, un groupe Facebook regroupe l’ensemble des Masters de psychologie de France : Facebook des Sélections en Psychologie 

Les places pour le master 2 sont d’abord réservées en priorité aux étudiants ayant validé le M1 PCFA. 

Il est possible d’entrer au master PCFA directement en M2 en déposant un dossier de candidature sur E-candidat, sous réserve de places restantes.

Chaque matière est évaluée en contrôle continu et fait l’objet de deux à trois examens. Les premiers examens ont  lieu au milieu du semestre et prennent souvent la forme d’un contrôle de connaissances sur un temps court (ex : série de questions de réflexion, rédaction d’un protocole d’expérience). Le dernier examen a lieu à la fin du semestre et consiste souvent à préparer un oral ou un dossier, individuellement ou en groupe. 

Il n’y a pas de compensation possible entre les semestres. Pour valider le M1, la note de chaque bloc d’UE doit être supérieure à 7/20 pour les UE méthodologiques et théoriques, et au moins égale à 10/20 pour le TER et le stage.

 Petit conseil : 

→ A la fin du semestre, nous avons nos notes par bloc d’UE sans le détail pour chaque  contrôle. Pour avoir accès à ces informations, il faut en faire la demande aux professeurs. 

 

De plus, il n’y a pas de sessions de rattrapage. La proximité avec les  professeurs, l’entraide étudiante et le travail personnel sont de réels piliers pour obtenir les notes nécessaires à la validation des UE. 

Les cours proposés durant les deux années de master prennent différentes formes : les cours magistraux en amphithéâtre ou dans des salles, et les TD. Certains cours sont mutualisés avec d’autres parcours du master de psychologie et peuvent être dispensés en anglais.

Tu peux retrouver la liste des cours ce master sur notre site en suivant ce lien : lien vers la rubrique description du master

  • Mémoire de M1

Avant la rentrée en master, on reçoit la liste des thématiques proposées par différents enseignants-chercheurs avec l’introduction et l’objectif de chaque thématique (et parfois quelques références bibliographiques).  Tu peux alors contacter l’enseignant dont le sujet t’intéresse. Ce dernier peut te proposer un RDV pour que vous parliez de son projet de recherche et qu’il/elle décide si vous pouvez travailler ensemble sur ce projet. 

Durant l’année, tu devras produire un travail de recherche lié à ce projet. Cela implique de réaliser un travail bibliographique pour construire un cadre théorique dans lequel ta recherche sera menée, et de rédiger la méthodologie permettant de tester les hypothèses formulées. La plupart du temps, la méthodologie est déjà établie par l’enseignant(e), mais tu devras concilier cette méthodologie avec ton projet. Parfois, il est nécessaire que l’étudiant crée sa propre méthodologie (matériel, participants, protocole). L’étudiant doit ensuite faire passer l’expérience à plusieurs participants. Les résultats seront ensuite analysés et discutés.

Le mémoire devra être rédigé sous la forme d’un article scientifique pour rendre compte du travail produit et sera présenté à un jury d’enseignants durant une soutenance qui aura lieu en juin.

 Petits conseils : 

→ Chaque enseignant ne peut encadrer qu’un nombre limité d’étudiants par thématique. Par conséquent, penses à réserver ta place en envoyant un mail à l’enseignant dès que possible. 

→ Il est conseillé d’allouer au minimum une journée par semaine à ton travail de recherche. Dans la mesure du possible, tu pourras contacter ton enseignant(e) référent(e) une fois par semaine pour l’informer de ton avancement.

Le lien vers la liste thématique de l’année 2021-2022 : lien de la brochure

Pour l’introduction :  tu devras rédiger une introduction théorique en te référant aux études réalisées auparavant pour établir ta problématique d’étude et les hypothèses associées. Il  faut donc présenter de façon synthétique la problématique de ta recherche en te référant à un cadre théorique. 

Pour la méthodologie :  tu devras préciser le matériel et le protocole que tu vas  utiliser, tes participants, les critères d’exclusion et d’inclusion, les variables de ton  étude, le plan d’analyse et le plan d’expérimental. 

Pour les résultats :  tu devras signaler comment le recueil des données a été effectué. Présenter le type d’analyses statistiques réalisées. L’analyse des données doit reprendre les hypothèses  énoncées. 

Pour la discussion et la conclusion : tu pourras discuter les résultats par rapport aux études citées dans l’introduction, interpréter les données obtenues, critiquer ta méthodologie et proposer des perspectives de recherches futures.  

Pour la bibliographie :  tu devras mettre la source de chaque article ou chapitre du livre utilisé en  respectant la forme APA

 Petits conseils : 

→ Il faut absolument faire attention au plagiat. En effet, le plagiat est un délit sévèrement puni, notamment par la fac qui vous attribuera un 0 à cette UE. Pour l’éviter, tu peux regrouper les phrases ou les mettre entre guillemets en citant la source.

→ Il est attendu que chaque élément cité soit justifié. La rédaction doit être concise. 

→ Un mémoire intermédiaire comportant la partie théorique et la méthodologie est à  rendre au premier semestre. Tu pourras ainsi améliorer ton mémoire final en prenant en considération les feedbacks données par l’enseignant(e) pour avoir une note  finale plus élevée. 

  • Mémoire de M2

L’étudiant doit également effectuer un travail de recherche qui prend la forme d’une étude scientifique (recherche bibliographique, construction d’une expérience pour tester les hypothèses, analyse, rédaction des résultats et discussion de ces derniers). Cette recherche s’effectuera dans le cadre du stage, et sera de nature fondamentale ou appliquée en fonction du lieu de stage choisi. Les étudiants ayant choisi un stage de recherche appliquée pourront traiter le sujet de recherche de leur choix ou inscrire leur TER dans le cadre précis des travaux effectués en stage.

En M1 le stage se fera au sein d’une entreprise ou d’une association de recherche appliquée. En M2, l’ensemble du deuxième semestre est dédié au stage et à son mémoire de recherche. Tu peux choisir de le réaliser dans un laboratoire de recherche (recherche fondamentale) ou dans une entreprise (recherche appliquée).

De manière générale, la recherche de stage demande du temps. On commence à chercher pendant les vacances d’été et on continue à la rentrée. Concrètement, on commence par faire des recherches sur internet sur ce qui nous intéresse et on utilise nos réseaux sociaux, comme Facebook ou encore LinkedIn. La plupart du temps, on peut envoyer des candidatures spontanées dans la structure qui nous plaît. Les  enseignants-chercheurs seront là pour t’aiguiller si tu as des difficultés. Ne  désespère pas si tu n’as pas trouvé de stage en septembre ! Quoiqu’il en soit,  tu en trouveras un ! 

 Petit conseil : 

→ Pour te donner une idée, voici une liste d’entreprises où d’anciens étudiants  ont fait leur stage : SNCF, Alstom, Central Test, ISIR, IFSTTAR, Lutin Userlab, médialis, Suricog, Goshaba, Attoma, les Gobelins etc…

→ Les stages se trouvent plus facilement sur la période couvrant les mois d’août, septembre et octobre. Il ne faut pas tarder à commencer les recherches! 

  • SECRÉTARIAT PÉDAGOGIQUE: 

Soraya Moussaoui –  Bureau 2051 (2ème étage) 

Tél : 01.76.53.31.11 

Mail : scol-master-pcfa@psychologie.parisdescartes.fr 

  • BUREAU DES STAGES : 

Sam Pourhashemi – Bureau 2048 (2ème étage) 

Tél. 01.76.53.29.55

Mail : bureau-des-stages@psychologie.parisdescartes.fr

  • RESPONSABLE DU MASTER : 

Céline Paeye

Nous avons la chance d’avoir une responsable très réactive. Tu peux lui envoyer un message si tu n’as pas trouvé de réponses à tes questions : celine.paeye@etu.u-paris.fr

  • ÉTUDIANTS DU MASTER : 

Tu peux directement contacter les membres de l’association, qui sont des étudiants des masters PCFA et EPSID. Pour cela, nous sommes facilement joignable sur les réseaux de l’association :

Facebook                    Instagram                    LinkedIn

Si tu veux contacter les anciens étudiants du master (Alumni), l’association est en contact avec eux. Selon ta demande, nous saurons vers qui t’orienter.

Plusieurs références conseillées par les professeurs et qui diffèrent selon les UE  peuvent t’aider à mieux comprendre et assimiler les cours. Tu n’es pas dans  l’obligation de tous les lire mais ils peuvent  t’apporter une aide précieuse ! Il  pourrait être intéressant pour toi d’y jeter un œil pendant les vacances avant de commencer l’année ! 

Dans le domaine de la Psychologie Cognitive, voici les différents manuels proposés : 

  • Nicolas, S., Gyselinck , V., Vergilino-Perez, D. & Doré-Mazars, K. (2007) Introduction à la Psychologie Cognitive. Paris: Editions In Press. 
  • Nicolas, S. (Ed.) (2003). La psychologie cognitive. Paris : Colin. 
  • Bagot, J. D. (1999). Information, sensation et perception. Paris : Colin. 
  • Sternberg, R.J. (2007). Manuel de Psychologie cognitive: du  laboratoire à la vie quotidienne. De Boeck: Ouvertures psychologiques. 

Dans le domaine des statistiques : 

  • David C. Howell. Méthodes statistiques en sciences humaines. 
  • De Boeck (2008). Judd, C.M., McClelland, G.H, Ryan, C.S. Muller, D., Yzerbyt, V. L’analyse de données: une approche par comparaison de  modèles. De Boeck. Les 3 premiers chapitres 

Pour les neurosciences et la neuropsychologie on retrouve également plusieurs manuels : 

  • Siéroff, E. (2009). La neuropsychologie: approche cognitive des syndromes cliniques. Cursus: Psychologie. Armand Colin. 
  • Fiori-Duharcourt, N. & Isel, F. (2012). Les neurosciences cognitives.  Cursus : Psychologie. Armand Colin. 

Pour l’ergonomie et l’UX design : 

  • Lallemand, Carine (2018). Méthodes de Design UX. 30 méthodes  fondamentales pour concevoir des expériences optimales. (2e édition). 

On vous conseille aussi d’aller piocher dans la liste proposée dans la FAQ du Master d’Ergonomie 🙂

Vous trouverez plus d’information sur notre page Contact

L’institut de psychologie de l’université se situe à quelques mètres de la ligne 9 du métro. L’arrêt le plus proche est “Marcel Sembat”.

Plusieurs lignes de bus s’arrêtent également à proximité de l’université : lignes 42, 123, 126, 175,  N12, N61, N145.

Si vous avez des questions auxquelles nous n’avons pas encore répondu, n’hésitez pas à nous contacter !